Schwarzwald Forum RPG
CE FORUM RPG EST INTERDIT AUX MOINS DE 18 ANS.
Une certaine maturité est nécessaire pour appréhender les thèmes traités avec assez de recul.
De plus, certains propos fictifs ont une nature violente ou érotique.
Toutes les choses décrites demeurent du domaine de la fiction et n'engagent en aucun cas les opinions des auteurs.
Âmes sensibles s'abstenir.

Maintenant que vous êtes prévenu, si vous décidez quand même de lire ce forum, cela n'engage que vous et nous déclinons toute responsabilité concernant un heurt potentiel de votre sensibilité.


« Les crucifiés chantent et leur choeur me met en joie ; regardez tous ces rouages mû par une seule volonté, un seul but. Ne plus souffrir. Et pourtant, si leurs voix se cassaient, ils seraient exemptés.»
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
...Invité, your mind is lost.
Loading...
Loading...
Loading...

Partagez | 
 

 De sang et de peur.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Entité Maîtresse
Rang : Dieu
Masculin Balance Coq
Souffles : 373
Condamné depuis le : 26/07/2012
Age : 25
Dimension : Incarnare
Localisation : Inconnue

Feuille de personnage
Santé physique:
666/999  (666/999)
État :: Absolu
Santé mentale:
777/888  (777/888)
avatar
Lord Érèbe
MessageSujet: Re: De sang et de peur.   Lun 10 Sep - 20:00


Mizuki n'allait pas être très avancée puisque cinq chiffres étaient encore un peu chauds. Elle tenta une première combinaison lorsqu'une soudaine et surnaturelle lumière l'éclaira, la coupant un instant des sens d'Hakôn. Elle se retourna et vit une femme fantôme, bleutée, de grands yeux écarquillés sur une corps trop maigre. Le corps de la fantôme éclairait les alentours et à côté d'elle se tenait une autre jeune fille, en chair cette fois, qui avait l'air apeurée et déboussolée. La fantôme, dont l'air semblait sincèrement inoffensif, juste triste, s'avança vers la porte, et le temps eut l'air de s'arrêter.
Les regards des deux jeunes femmes charnelles se croisèrent, Mizuki et Ellisande étaient face à face.
La situation était terriblement absurde.


[Pendant un certain temps, vous allez maintenant poster à tour de rôle ici, dans l'ordre que vous désirez. ]


Son verdict est toujours coupable, sa sentence est toujours la mort.
*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang : Prêtresse du Serpent
Féminin Taureau Cochon
Souffles : 95
Condamné depuis le : 14/08/2012
Age : 23
Dimension : Multiples
Feuille de personnage : http://schwarzwald.guildjdr.com/t89-mars-shilderick-answald

Feuille de personnage
Santé physique:
6/13  (6/13)
État :: Normal
Santé mentale:
6/11  (6/11)
avatar
Micki
MessageSujet: Re: De sang et de peur.   Mar 11 Sep - 16:32

Mizuki haussa un sourcil, stupéfaite, braquant presque involontairement sa mitraillette sur l'apparition. Puis, croisant le regard halluciné et terrifiée de la jeune fille en face d'elle, elle baissa son arme. Elle n'avait ni l'air d'une ennemie, ni d'une Malade. Hâkon, curieux, tendit le nez par-dessus son épaule. Elle savait ce qui l'intriguait. Le contraste des odeurs entre le fantôme et la jeune fille. La première ne sentait absolument rien, alors que la deuxième exhalait des relents de viande en décomposition si puissants qu'ils lui donnèrent la nausée. Elle avait l'air complètement perdue, et semblait un peu plus vieille qu'elle. Mizuki rangea son arme, s'approchant un peu. Elle sourit gentiment, usant de son charme pour rassurer la nouvelle venue. Après tout, si on ne s'aidait même plus entre survivants, le monde perdrait le peu de sens qui lui restait encore. Elle tendit la main vers la jeune fille, après avoir saluer le fantôme, dont la présence ne la gênait pas du tout - n'avait-elle pas été choisie par Jörmungandr lui-même pour accomplir ce que nul autre ne pouvait faire à sa place?- et se présenta:
- Je m'appelle Mizuki. Je ne suis pas infectée, ne t'en fais pas... Comment tu t'appelles?


"Donner au corps le privilège de l'esprit, c'est accepter d'être l'animal que l'homme a toujours rêvé d'être."

Shilderick Answald

Lola

*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Novice
Rang : Survivante
Féminin Sagittaire Cochon
Souffles : 69
Condamné depuis le : 19/08/2012
Age : 23
Localisation : Un endroit merveilleux... SVVCQJVD

Feuille de personnage
Santé physique:
12/12  (12/12)
État :: Normal
Santé mentale:
8/12  (8/12)
avatar
Oona
MessageSujet: Re: De sang et de peur.   Mar 11 Sep - 18:20

Ellisande crut pleurer de soulagement lorsque Mélusine la sauva de Sukumo. Par une raison incompréhensible à ses yeux, la femme immatérielle avait réussi à paralyser Sukumo et faisait bénéficier l'allemande de sa lumière désormais familière. Mélusine guida alors Ellisande dans les égouts et la jeune femme aperçut alors une silhouette. Silhouette devenant femme avec d'étranges formes sur son corps. Ellisande entendit alors les sifflements caractéristiques d'un serpent. Elle comprit la seconde d'après que le serpent était sur le corps de la femme, une femme quasiment nue. Ellisande prit un couteau en main. Après Sukumo, une folle se promenant à poil avec un serpent sur le corps? Et la prochaine fois ce sera quoi? Une guêpe géante?
Mais Mélusine ne montrant aucune inquiétude et continuant à aller de l'avant, Ellisande arriva bientôt face à cette femme. Cette jeune fille plutôt, elle semblait plus jeune qu'elle mais de peu et ses yeux, son apparence avait quelque chose de spécial, de sensuel et dangereux, cette femme était reptilienne jusqu'au bout des ongles. Elle vit la curiosité dans les yeux de la femme serpent.
Ellisande rangea son couteau. Elle n'en avait pas besoin. Le serpent et elle semblaient simplement curieux et un peu desespérés aussi. Ellisande pouvait voir une lueur un peu folle dans leur regard comme s'ils avaient subit un gros choc psychique ou émotionnel. Ellisande se sentait proche de cette femme de par le fait qu'elles soient survivantes mais aussi par le fait qu'elles soient marquées par ces premières heures en enfer. L'allemande se présenta, avec un sourire qui transforma son visage choqué :
- Et moi je suis Ellisande. Je suis survivante moi aussi et je ne suis pas infectée. Je, c'est complètement fou ce qu'il se passe ici.
Et en pleurant, Ellisande raconta son histoire.


Go to work, get married, have some kids, pay your taxes, pay your bills, watch your TV, follow fashion, act normal, obey the law and repeat after me : I am free.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Entité Maîtresse
Rang : Dieu
Masculin Balance Coq
Souffles : 373
Condamné depuis le : 26/07/2012
Age : 25
Dimension : Incarnare
Localisation : Inconnue

Feuille de personnage
Santé physique:
666/999  (666/999)
État :: Absolu
Santé mentale:
777/888  (777/888)
avatar
Lord Érèbe
MessageSujet: Re: De sang et de peur.   Mer 12 Sep - 21:59


Les deux jeunes femmes purent se raconter un peu leurs histoires et situations, lorsque Mizuki perçu une silhouette chaude et indistincte dans le fond du tunnel, quelque chose d'humain avec une démarche zombiesque. C'était de là, elle s'en rendit vite compte, que venait l'odeur de putréfaction. La fantôme était inodore, immatérielle et seul parvenait un refrain presque inaudible, semblable à un poème incessamment murmuré, de son corps spectral. La chose du fond, en revanche, puait la mort et les égouts et s'avançait peu à peu. Mizuki sentit par ailleurs les vibrations des silhouettes qui se rapprochaient de l'autre côté...
D'un coup, le zombie bondit et atterrit juste derrière Ellisande. Une larme perla à l’œil de Mizuki. Ce qu'il subsistait de sa mère après quelques temps dans l'enfer putride était affligeant. Ce n'était pas sa forme spectrale, mais bien son corps, lacéré, à moitié dévoré, grouillant de vers et couvert de détritus. Avançant, les yeux crevés, les mains brandies comme pour étrangler Ellisande, elle n'avait plus rien d'humain. Ellisande ne pouvait percevoir ni l'une ni l'autre menace, ne possédant pas de dons reptiliens, mais un pressentiment la fit se retourner à temps pour voir bondir le zombie vers elle.




Son verdict est toujours coupable, sa sentence est toujours la mort.
*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang : Prêtresse du Serpent
Féminin Taureau Cochon
Souffles : 95
Condamné depuis le : 14/08/2012
Age : 23
Dimension : Multiples
Feuille de personnage : http://schwarzwald.guildjdr.com/t89-mars-shilderick-answald

Feuille de personnage
Santé physique:
6/13  (6/13)
État :: Normal
Santé mentale:
6/11  (6/11)
avatar
Micki
MessageSujet: Re: De sang et de peur.   Jeu 13 Sep - 18:39

La mâchoire d'Hâkon claqua dans le vide, menaçant. Le cadavre ambulant d'Eiko avançait vers eux, vers Ellisande, vers elle. Mizuki grinça des dents. Cette chose n'était plus sa mère. Elle n'était plus rien. Elle n'était que lambeaux de chair putréfiés se balançant chaotiquement, comme muent par une volonté propre. Mizuki tira Ellisande par le bras, et la fit passer derrière elle au moment où le monstre se jetait sur elle. Le cadavre se redressa avec une plainte presque déçue. Mizuki sentit sa propre respiration ralentir brusquement. Elle allait détruire l'absurdité qui se tenait devant elle. Pour Ezis, pour Hâkon, pour Jörmungandr. Pour Amonnakht? Elle se détendit, ses mains prenant vie soudainement. Sa peau se para d'écailles fantomatiques et un sifflement ombrageux jaillit de sa bouche. Ses mains se lièrent d'elle-même, prenant une forme étrange. La douce lueur dispensée par la fille-fantôme jetait sur les murs d'effrayantes ombres de reptiles, cacophonies sensuelles, répliques parfaites de la volonté de Mizuki. Hâkon s'enroula autour de ses bras liés, et soudain les bras de Mizuki ne furent plus des bras, mais un superbe serpent lumineux qui ouvrit une gueule infernale vers le zombie d'Eiko avec un rugissement d'outre-tombe:

Dé d'attaque "Double main de vipère":
Micki a effectué 1 lancé(s) d'un D20 (Image non renseignée.) :
9
Micki a effectué 1 lancé(s) d'un D20 (Image non renseignée.) :
11

Dé de dégâts "Double main de vipère":
Micki a effectué 1 lancé(s) d'un D6 (Image non renseignée.) :
1
+1
Micki a effectué 1 lancé(s) d'un D6 (Image non renseignée.) :
2
+1


"Donner au corps le privilège de l'esprit, c'est accepter d'être l'animal que l'homme a toujours rêvé d'être."

Shilderick Answald

Lola

*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Entité Maîtresse
Rang : Dieu
Masculin Balance Coq
Souffles : 373
Condamné depuis le : 26/07/2012
Age : 25
Dimension : Incarnare
Localisation : Inconnue

Feuille de personnage
Santé physique:
666/999  (666/999)
État :: Absolu
Santé mentale:
777/888  (777/888)
avatar
Lord Érèbe
MessageSujet: Re: De sang et de peur.   Sam 15 Sep - 20:42


La morte ambulante voulu l'attaquer d'un bond, mais les mains métamorphosées de Mizuki se jetèrent sauvagement sur l'affront qu'était ce cadavre à Eiko, et le dissout dans un éclat de lumière vengeresse qui fit rayonner longuement les tunnels sales. Mizuki ressentit un apaisement, comme si le repos de sa mère était enfin assuré. Elle cru même voir, en même temps que ses mains redevenaient humaines, un spectre bleuté lui sourire avant de disparaître. Mélusine, elle, était toujours bien là, et intervint timidement, après un instant de silence.
- Demoiselles, les jeunes gens qui vont sortir de cette porte ne seront pas plus aimables... Je vais tenter de vous aider, il faut que vous passiez de l'autre côté... Un rédempteur m'appelle... Amon... C'est le messager d'Amon...
Des larmes émues coulèrent tendrement sur les pommettes aiguës de la silhouette évanescente.
Elle s'avança sereine à travers la porte de fer, laissant un temps les jeunes filles dans le noir. Des coups de feu retentirent, la porte s'ouvrit, la lumière revint et Mizuki se sentit paralysée. Ellisande, elle, avait les yeux écarquillés. Mélusine lui avait fiché sa main dans le crâne, translucide.
- Ne t'inquiète pas, murmura la fantôme, je vais simplement mettre en œuvre tes dons. C'est eux, tout à l'heure, qui m'ont permis d'arrêter cette horreur...
Ellisande, après un vent de panique, se sentit emplit d'une nouvelle force, inconnue, débordante, qui lui souleva le cœur dans un élan de mélancolie inexplicable.
- C'est... le Temps...
Le regard de Mélusine, en toutes circonstances, gardait l'empreinte de la souffrance tout au fond de ses yeux bleus.
- Tu peux... faire cesser le temps... Mais ton cœur cesse de battre, même si tu peux continuer à te mouvoir, n'en abuse pas longuement ! Tu mourrais...
Ellisande sentit. Comprit. D'un coup qui lui sembla un peu sec, son cœur ne battit plus. Autour d'elle, tout était figé. Mizuki, ainsi que les hommes armés de mitrailleuses qui se tenaient près de l'entrée de la porte, dans ce qui ressemblait à un long couloir de métal. Ils étaient quatre sur leurs jambes, deux hommes gisaient sur le sol, percés de trous sanglants. Tout était figé, elle pouvait faire ce qu'elle voulait, le temps était arrêté ! Il n'y avait qu'elle et Mélusine qui ne semblait pas atteintes.
Mais son cœur, lui aussi, se figeait, et elle devait agir vite.


[Mizuki tu es inactive, Ellisande tu fais ce que tu veux en sachant que plus tu y prends de temps plus tu risques ta santé. Le temps est donc arrêté pendant ce que tu feras. ]


Son verdict est toujours coupable, sa sentence est toujours la mort.
*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Novice
Rang : Survivante
Féminin Sagittaire Cochon
Souffles : 69
Condamné depuis le : 19/08/2012
Age : 23
Localisation : Un endroit merveilleux... SVVCQJVD

Feuille de personnage
Santé physique:
12/12  (12/12)
État :: Normal
Santé mentale:
8/12  (8/12)
avatar
Oona
MessageSujet: Re: De sang et de peur.   Sam 15 Sep - 22:11

Ellisande réagit aussitôt, faisant abstraction que ce qu'il se passait était anormal. Elle sentait simplement qu'elle devait agir. Vite. Son coeur semblait plus lourd que d'habitude. Elle se précipita vers les hommes armés, empocha les munitions de 3 mitraillettes et pris la quatrième arme en main.
Ellisande répugna à les tuer, aussi, elle les débarrassa le plus rapidement possible de leurs autres armes qu'elle mit dans son sac en espérant n'en avoir oublié aucunes. Ellisande commençant à voir sa vision s'assombrir se positionna aux côtés de Mizuki, face aux soldats.
Ces messieurs avaient intérêt à être gentils avec eux sinon elle allait regretter de les avoir gardés en vie. Une lueur de défi dans le regard, Ellisande laissa son don partir et, comme à regret, son coeur émit quelques misérables embardées et se remit à battre régulièrement tandis que les soldats, surpris, louchaient sur la mitraillette d'Ellisande.
Ellisande leur fit un sourire séducteur qui n'atteignit pas ses yeux qui leur lançaient des éclairs glacés. Lentement, avec un plaisir sadique et savourant la tête ahurie des hommes, Ellisande parla :
- Messieurs, je crois que c'est mieux de rester courtois n'est-ce pas? De toute façon, vous n'êtes pas en situation de vous révolter je crois car sinon je vous explose la tête. Comme ça c'est clair. Maintenant, vous êtes mignons et vous nous expliquez ce que vous nous voulez et aux ordres de qui? Et pas d'histoire, car ce serpent là n'est pas forcément tout mignon. Alors?


Go to work, get married, have some kids, pay your taxes, pay your bills, watch your TV, follow fashion, act normal, obey the law and repeat after me : I am free.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Entité Maîtresse
Rang : Dieu
Masculin Balance Coq
Souffles : 373
Condamné depuis le : 26/07/2012
Age : 25
Dimension : Incarnare
Localisation : Inconnue

Feuille de personnage
Santé physique:
666/999  (666/999)
État :: Absolu
Santé mentale:
777/888  (777/888)
avatar
Lord Érèbe
MessageSujet: Re: De sang et de peur.   Dim 16 Sep - 14:13


Sidérés, Mizuki ainsi que les hommes virent apparaître dans les mains d'Ellisande une mitraillette, alors même que l'un des types voyait la sienne disparaître. Trois déclics indiquèrent que les hommes voulurent tirer mais leurs armes, privées de munitions, claquèrent dans le vide. Ils cherchèrent leur armes de poing mais ne le trouvèrent pas. Complètement ahuris, ils écoutèrent la jeune femme et, après s'être concertés d'un regard troublé, lui obéirent. Le plus grand des quatre hommes s'avança un peu en mettant les mains en l'air après qu'ils aient tous laisser tomber leur arme, signifiant clairement leur soumission.
- Nous sommes des yakuzas.
Il marqua une pause, laissant le temps à Ellisande et Mizuki de se souvenir de tous les journaux parlant de l'inexpugnable organisation yakuza qui résistait au sein de la cité et la parasitait. Un seul Ritter était parvenu à en arrêter, la célèbre Kéciline.
- Au bout de ce long couloir se trouve notre Q.G. Nous sommes aux ordres du boss, Miss Emori... Et... de...
Il sembla soudain gêné, regardant le sol.
- De son bras droit. Ils nous ont demandé d’exécuter l'amazone au serpent, j'ignore pourquoi, et nous ne savons rien de vous mademoiselle, dit-il en regardant Ellisande.


[ Sur l'ensemble des yakuzas Ellisande a pu trouver dans la poche intérieur de leur veste quatre Desert Eagle, un flingue assez célèbre et ce pour une bonne raison. C'est une arme de poing plus puissante que ton S&W (qui n'est pas le meilleur modèle car ton exemplaire est très ancien et n'a pas les meilleures munitions), et beaucoup plus pratique (voir wiki). Ellisande a aussi dénichés deux poignards et quatre talkie-walkie high-tech. ]


Son verdict est toujours coupable, sa sentence est toujours la mort.
*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang : Prêtresse du Serpent
Féminin Taureau Cochon
Souffles : 95
Condamné depuis le : 14/08/2012
Age : 23
Dimension : Multiples
Feuille de personnage : http://schwarzwald.guildjdr.com/t89-mars-shilderick-answald

Feuille de personnage
Santé physique:
6/13  (6/13)
État :: Normal
Santé mentale:
6/11  (6/11)
avatar
Micki
MessageSujet: Re: De sang et de peur.   Dim 16 Sep - 14:35

Mizuki ne s'attarda pas sur la disparition des munitions des hommes ni sur la soudaine apparition de l'arme que tenait Ellisande. Elle avait bien mieux à faire. L'air éberlué des yakuzas la fit rire, ils étaient adorables...... Le mot "amazone" la fit sortir de sa rêverie, et elle bondit sur l'homme qui leur parlait, le clouant au sol, son corps quasiment plaqué contre le sien, leurs nez se frôlant presque. Une lueur meurtrière empreinte de colère passa dans le regard de la prêtresse et elle siffla entre ses dents, d'une voix sauvage qui ne perdait pourtant rien de sa sensualité:
- Amazone?! Ai-je vraiment l'air d'une amazone, mortel?!
Plongeant plus profondément encore son regard dans celui de son interlocuteur, elle continua:
- Il y avait un jeune homme brun avec moi, où est-il? La jeune femme blonde qui était avec nous, qu'en avez-vous fait! Et dis-moi le nom du bras droit de ton boss, tant que j'y suis, si tu ne veux pas perdre plus qu'une simple arme...., ajouta-t-elle avec un sourire délicieusement inquiétant, son couteau effleurant doucement la hanche du yakuza sous elle.


"Donner au corps le privilège de l'esprit, c'est accepter d'être l'animal que l'homme a toujours rêvé d'être."

Shilderick Answald

Lola

*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Entité Maîtresse
Rang : Dieu
Masculin Balance Coq
Souffles : 373
Condamné depuis le : 26/07/2012
Age : 25
Dimension : Incarnare
Localisation : Inconnue

Feuille de personnage
Santé physique:
666/999  (666/999)
État :: Absolu
Santé mentale:
777/888  (777/888)
avatar
Lord Érèbe
MessageSujet: Re: De sang et de peur.   Jeu 20 Sep - 21:11


Une peur aussi profonde que les Fosses Mariannes abîmait les pupilles contractées du yakuza, tremblant de tout son corps, répondant dans un bégaiement terrifié en essayant de ne croiser du regard ni les yeux brûlants et parfaits de la prêtresse, ni les pupilles verticales de Hakôn, ni la silhouette fantomatique de Mélusine, ni le corps souple d'Ellisande, ce qui faisait beaucoup et ses yeux roulaient, fous, en tous sens, indécis comme une mouche aspirée par un courant d'air.
- Je... Je... suis désolé-lé. Ne vvous inquiétez p-pas ils sont vivants tous les d-deux ! Le b-boss... En fait... En-en fait ce n'est p-pas le b-bras d-droit j'ai... J'ai... un peu ... Je suis désolé...
Les larmes montaient aux yeux du malfrat qui craignait pour sa vie en avouant son mensonge.
- C'est p-pas le b-bras droit, c'est lui le v-vrai boss... Et il est pas... Enfin... Il est pas... Il s'app-ppelle Azazazezel. Azaza... Azazel. Et il est pas humain.
Les autres yakuzas regardèrent leur acolyte avec un dédain affiché, le trouvant pitoyable. Il leur faisait honte ! C'était des tueurs spécialisés, des professionnels du crime et le voilà qui pleurait, comme un enfant faible et apeuré ! Mais c'est parce qu'ils ne sentaient pas encore l'odeur sauvage de la prêtresse, ni l'aura mystérieuse d'Ellisande ni l'infinie tristesse de Mélusine, car s'ils avaient été pris dans ce même triangle, ils auraient sans doute éprouvés un malaise similaire. Du trio féminin émanait une radiance céleste, transcendante, indicible.



Son verdict est toujours coupable, sa sentence est toujours la mort.
*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang : Prêtresse du Serpent
Féminin Taureau Cochon
Souffles : 95
Condamné depuis le : 14/08/2012
Age : 23
Dimension : Multiples
Feuille de personnage : http://schwarzwald.guildjdr.com/t89-mars-shilderick-answald

Feuille de personnage
Santé physique:
6/13  (6/13)
État :: Normal
Santé mentale:
6/11  (6/11)
avatar
Micki
MessageSujet: Re: De sang et de peur.   Ven 21 Sep - 11:52

Le sourire de la prêtresse s'élargit lentement. Elle était irrésistible. Rien ne pouvait s'élever contre elle. Une forme de douce bienveillance l'envahit à l'égard de cette pauvre créature, simple jouet de sa volonté. Elle passa la main dans les cheveux du yakuza et l'attira contre elle, le berçant doucement contre son cœur, attendant avec sagesse et tranquillité que les pleurs de l'homme cessent. D'un coup d’œil, elle balaya le groupe d'hommes devant elle. Bientôt, la peur leur broierait les entrailles, tout comme l'avait vécu leur compagnon, et ils la supplieraient de leur pardonner leurs fautes. Une délicieuse impression de toute puissance l'envahit. Elle ne pardonnerait pas, non... Elle se délecterait de leur souffrance et de leurs prières. Ses lèvres déposèrent un léger baiser sur la tempe de l'homme. Elle se demanda un instant si elle devrait le tuer, mais se contenta de se lever, tenant toujours les mains de l'homme dans les siennes. Ainsi ce "Azazel" dont parlait toujours Amonnakht n'était pas humain, elle s'en doutait déjà, mais au moins elle en avait la certitude à présent. Elle se retourna vers Ellisande et Mélusine. Elle voulait savoir où était Ezis par dessus, mais attendrait sagement que ses nouvelles compagnes posent leurs dernières questions, si toutefois elles en avaient. De toutes manières, le yakuza resterait son animal de compagnie un moment...


"Donner au corps le privilège de l'esprit, c'est accepter d'être l'animal que l'homme a toujours rêvé d'être."

Shilderick Answald

Lola

*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Novice
Rang : Survivante
Féminin Sagittaire Cochon
Souffles : 69
Condamné depuis le : 19/08/2012
Age : 23
Localisation : Un endroit merveilleux... SVVCQJVD

Feuille de personnage
Santé physique:
12/12  (12/12)
État :: Normal
Santé mentale:
8/12  (8/12)
avatar
Oona
MessageSujet: Re: De sang et de peur.   Ven 21 Sep - 16:36

Ellisande sursauta devant la vivacité de Mizuki quand elle plaqua le pauvre yakuza au sol. Elle eut une moue de mépris quand elle vit celui-ci fondre en larmes comme le pire des lâches, elle avait réellement une autre idée de la personnalité d'un yakuza...

Mais elle devait avouer qu'elle n'aurait pas non plus voulu être à sa place. Elle écouta attentivement les propos de l'homme aux prises avec la prêtresse. Azazel, encore celui-ci... Bon, il n'était pas humain. Cela ne surprit pas outre-mesure Ellisande qui avait rapidement compris qu'à présent, Rosenfeld n'étais plus le berceau de la résistance comme les habitants s'en vantaient mais plutôt le berceau des monstres. Si ce Azazel était pire que Sukumo, elle et Mizuki auraient du mal à vaincre cet être mystérieux.

Bien, elle pouvait peut-être tirer plus de choses à cet individu, il avait l'air d'accepter d'aller chercher la lune si Mizuki le lui demandait et elle était quasiment sûre qu'il s'était oublié tant sa frayeur était grande. Elle prit la parole :

- Dis-nous précisément où se trouve nos compagnons, enfin ses compagnons *désigne Mizuki*, et dis-nous les points forts et points faibles de cet Azazel. Ha et aussi, vous allez avoir la gentillesse de nous infiltrer discrètement dans votre QG sans nous attirer d'ennuis. Sinon, nous nous ferons un plaisir de vous faire regretter d'être nés.


Go to work, get married, have some kids, pay your taxes, pay your bills, watch your TV, follow fashion, act normal, obey the law and repeat after me : I am free.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Entité Maîtresse
Rang : Dieu
Masculin Balance Coq
Souffles : 373
Condamné depuis le : 26/07/2012
Age : 25
Dimension : Incarnare
Localisation : Inconnue

Feuille de personnage
Santé physique:
666/999  (666/999)
État :: Absolu
Santé mentale:
777/888  (777/888)
avatar
Lord Érèbe
MessageSujet: Re: De sang et de peur.   Lun 24 Sep - 14:22


Le yakuza s'apaisa dès que Mizuki se releva. Il écouta Ellisande et son regard s'emplit de honte tandis qu'il murmurait :
- Je ne sais pas où sont vos compagnons, je fais parti de la caste inférieure... Les trois autres aussi, fit-il en désignant ses camarades. On a été recruté il y a très peu de temps. Nous sommes la chair à canon, les exécutants exécutables. En fait, ça ne me dérange même pas de retourner ma veste... Je sais peu de choses d'Azazel, on l'a jamais vu, nous, on a juste entendu des rumeurs assez effrayantes. On dirait qu'il n'a aucun point faible, justement. Quoique... on dirait qu'il ne peut pas sortir des égouts, car il envoie toujours d'autres faire ce qu'il veut à sa place. C'est tout ce que je sais.
Les trois autres acquiescèrent avec vigueur ; ils ne savaient rien de plus. Un talkie-walkie grésilla :
- Qu'est-ce que vous foutez ?! Azazel dit que la femme-serpent ainsi qu'une autre nana avec des pouvoirs plus une fantôme sur laquelle il n'a aucun contrôle s'approchent du QG ! C'EST QUOI CE BORDEL ?! Vous voulez des renforts, bande de minables ?! Putain !
La voix était surexcitée, nerveuse comme un câble haute tension. Le yakuza à terre se releva et répondit, signifiant par un geste de la main aux deux jeunes femmes qu'il leur obéissait.
- Ici Tetsumo. Tout va bien, nous avons neutralisées les cibles. On les emmène au secteur C.
- J'aime mieux ça... Grouillez-vous.
Fin de communication. Tetsumo regarda les jeunes femmes et la fantôme, puis ses camarades qui semblèrent se plier à sa décision.
- Très bien, suivez-moi. Nous devons nous rendre au secteur C comme nous l'avons dit ou ils risquent de nous intercepter. Et il va falloir que vous nous rendiez nos armes, même déchargées, et que nous vous passions des fers... dit-il en sortant une paire de menottes. Ce subterfuge nous permettra de passer sans problèmes.




Son verdict est toujours coupable, sa sentence est toujours la mort.
*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang : Prêtresse du Serpent
Féminin Taureau Cochon
Souffles : 95
Condamné depuis le : 14/08/2012
Age : 23
Dimension : Multiples
Feuille de personnage : http://schwarzwald.guildjdr.com/t89-mars-shilderick-answald

Feuille de personnage
Santé physique:
6/13  (6/13)
État :: Normal
Santé mentale:
6/11  (6/11)
avatar
Micki
MessageSujet: Re: De sang et de peur.   Lun 24 Sep - 17:05

Mizuki haussa un sourcil fin, mi-amusée, mi-agacée. Elle se colla presque au corps du yakuza, lui offrant ses poignets avec un air moqueur avant de glisser sa langue contre la joue de l'homme. Elle le sentit frissonner et réprima un fou rire qu'elle savait imminent. D'une voix suave, elle lui glissa à l'oreille:
- "Trahissez votre clan, et vous mourrez de mille morts".... C'est un credo de yakuzas ça, non?
Elle lui mordilla le lobe de l'oreille:
- Si tu me trahis, je ferais en sorte que tu te donnes la mort devant moi, et je m'abreuverai de ton sang jusqu'à ce que tu ne sois plus qu'une enveloppe poussiéreuse qui se désagrégera sous mes doigts.
Elle laissa son animal de compagnie du moment lui lier les mains, un sourire carnassier flottant sur ses lèvres. Assez bas pour que le yakuza soit le seul à l'entendre, elle chuchota:
- J'adore qu'on me passe les menottes comme ça... Je te jure que ça me laisse rêveuse...
Elle en venait à s'étonner elle-même. Hâkon lâcha un sifflement qu'elle interpréta comme un rire et elle attendit qu'Ellisande ait les menottes aux poignets pour se mettre à avancer, suivant les yakuzas devant elle, s'arrangeant toujours pour que, de temps à autre, sa jambe frôle celle du yakuza, gardant un sourire innocent plaqué sur les lèvres.

[Dès que l'occasion se présentera, Mizuki demandera à Mélusine si elle sait où se trouve Amonnakht]


"Donner au corps le privilège de l'esprit, c'est accepter d'être l'animal que l'homme a toujours rêvé d'être."

Shilderick Answald

Lola

*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Novice
Rang : Survivante
Féminin Sagittaire Cochon
Souffles : 69
Condamné depuis le : 19/08/2012
Age : 23
Localisation : Un endroit merveilleux... SVVCQJVD

Feuille de personnage
Santé physique:
12/12  (12/12)
État :: Normal
Santé mentale:
8/12  (8/12)
avatar
Oona
MessageSujet: Re: De sang et de peur.   Lun 24 Sep - 19:15

Ellisande regarda le petit numéro de charme sensuel de Mizuki avec un visage neutre mais elle n'en pensait pas moins. Mais elle ne semblait visiblement pas dans un état tout à fait normal ne serais-ce que si on en jugeait son apparence et le magnifique serpent parcourant son corps comme une liane. Et chacune des actions de Mizuki surprenaient un peu plus Ellisande qui ne savait plus comment réagir sur cette situation absurde.
Le yakuza s'approchant d'Ellisande manqua manger son coude lorsqu'il s'approcha d'elle. Cet idiot était arrivé sans bruit et elle était du genre impulsive. Elle retint son geste et eu un petit sourire d'excuse et se laissa menottée en fichant ses yeux bleus dans ceux du yakuza. Elle n'aimait pas cette situation... Mizuki avait beau menacer, en étant menottées, elles prenaient un risque peut-être nécessaire mais qui pouvait aussi s'avérer dangereux.
Ellisande n'était pas non plus rassurée par le fait de rencontre Azazel qui les avaient déjà repérées... Elle préféra rester rationnelle et décida qu'il devait y avoir des caméras ici.
L'allemande jeta un coup d'oeil à Mélusine et lui sourit, elle aimait vraiment beaucoup cette étrange femme et voulait absolument lui faire retrouver le sourire. Elle avait parlé de rédemption et d'Amon... Amon... Amonnakht. Ces deux personnes étaient certainement le même individu.
Ellisande jeta un coup d'oeil à ses menottes et songea qu'elle aurait préféré les porter pour une autre circonstance. Elle se reprit en rougissant toute seule, qu'est-ce qu'il lui prenait? Décidément, cette nouvelle ville pleine de monstres la changeait complètement.
Tandis qu'elle suivait Mizuki dans le couloir, encadrée par les yakuzas, elle repensa à son don. Elle qui était toujours très rationnelle n'arrivait pas à admettre le fait qu'elle soit différente, qu'elle avait un don. Elle se vit un instant avec un uniforme de super héros et laissa échapper un gloussement. Elle redevint aussitôt silencieuse tandis que les hommes lui jetaient un regard surpris. Elle n'était vraiment pas finie en ce moment. En quelques heures, elle avait dormi nue avec un fantôme, elle se faisait pourchasser par une araignée mutante hideuse qui la trouvait à son goût pour pondre en elle, elle infiltrait le mythique Q.G yakuza que les Ritters cherchaient depuis x années. Que lui réservait la suite ? La jeune femme espéra que ce serait à son goût car le prochain monstre qu'elle verrait, elle allait réellement devenir bonne à enfermer!


Go to work, get married, have some kids, pay your taxes, pay your bills, watch your TV, follow fashion, act normal, obey the law and repeat after me : I am free.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Entité Maîtresse
Rang : Dieu
Masculin Balance Coq
Souffles : 373
Condamné depuis le : 26/07/2012
Age : 25
Dimension : Incarnare
Localisation : Inconnue

Feuille de personnage
Santé physique:
666/999  (666/999)
État :: Absolu
Santé mentale:
777/888  (777/888)
avatar
Lord Érèbe
MessageSujet: Re: De sang et de peur.   Jeu 27 Sep - 19:29

Les yakuzas, troublés par le comportement des deux jeunes femmes, les firent avancer dans de longs couloirs aux murs d'acier stérile. Les construire avait du prendre de nombreuses années. Ils passèrent plusieurs sas qui s'ouvrirent une fois que les caméras de surveillance aient vérifiés les individus qui se présentaient. Pas de code, pas de pass. Mizuki posa sa question à Mélusine, qui lui répondit doucement, flottant avec lenteur dans l'air.
- Je ne sais pas. Il y a des ondes étranges ici, je ne perçois rien que des ordres violents et des instincts déments. Je crois qu'Azazel cherche à me dominer, à prendre le contrôle de mon être, mais il n'y arrivera pas.
Mizuki cru discerner l'ombre d'un sourire sur les lèvres de la femme bleutée. Un énième sas se referma en coulissant, claquant dans un bruit de métal. Le couloir s'arrêtait brutalement sur une sorte de caverne, les jeunes femmes reconnurent aisément des catacombes. Ils avaient été un peu restaurés, des piliers neufs soutenaient le toit de pierre et d'acier. La salle était très grande, impossible d'en distinguer le fond qui se perdait dans l'ombre. Des gouttes d'humidité ruisselaient des murs de pierre. Les quatre yakuzas s'empressèrent d'ôter les menottes aux deux femmes.
- Voilà, le secteur C, les geôles en quelque sorte. Ca fait longtemps qu'on a pas eu de prisonnier, mais je me demande si Azazel n'est pas quelque part au fond de ces couloirs sombres...
- MIZUKI ! Tu es vivante !
Ezis jaillit de l'ombre et couru vers elle, la bousculant presque, la serrant très fort dans ses bras avant de l'embrasser avec fougue, glissant ses longs doigts fins dans son dos dénudé et sur sa joue.
- Ils projetaient de te tuer. J'ai cru qu'ils y étaient parvenu...
Pendant ce temps, Mélusine s'agrippa à l'épaule d'Ellisande en lui murmurant.
- Je n'aime pas cet endroit...
Le yakuza qui avait pris la tête des opérations se tourna vers le groupe.
- Un groupe ne devrait pas tarder à nous rejoindre pour vous interroger - ou vous tuer. Que fait-on, maintenant ?
Ezis jeta un regard circulaire. Son intelligence ne perdait pas de sa vivacité bien que sa chevelure fut toujours d'ébène et que sa main s'égara déjà de nouveau sur sa tempe, signe discret d'une douleur dérangeante. En quelques secondes, il comprit que les jeunes femmes avaient pris le contrôle de la situation. Il parla, toujours avec ce même sang-froid.
- Vous avez des armes ? Avec des munitions ? dit-il en faisant un clin d’œil tout en désignant les mitrailleuses vidées de leurs chargeurs.



Son verdict est toujours coupable, sa sentence est toujours la mort.
*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Novice
Rang : Survivante
Féminin Sagittaire Cochon
Souffles : 69
Condamné depuis le : 19/08/2012
Age : 23
Localisation : Un endroit merveilleux... SVVCQJVD

Feuille de personnage
Santé physique:
12/12  (12/12)
État :: Normal
Santé mentale:
8/12  (8/12)
avatar
Oona
MessageSujet: Re: De sang et de peur.   Ven 28 Sep - 18:53

Ellisande observa le fameux Ezis. Un de retrouvé. Il ne manquait plus que la blonde et sortir d'ici sans tomber sur Azazel et elle s'estimerait satisfaite. Elle attendit que Mizuki et son amant finissent leurs humides retrouvailles et regarda ailleurs, observant avec méfiance les recoins sombres. Le fait que Mélusine lui ait confier que cet endroit ne lui plaisait pas n'était pas pour la rassurer... Ils avaient plutôt intérêt à partir d'ici au plus vite.
L'allemande s'aperçut alors qu'Ezis s'adressait à elle et Mizuki.

- Hein? Ha oui pardon, c'est bon nous sommes armées *lui lance un poignard ainsi qu'un desert eagle*, nous n'avons rien à craindre de ces hommes-là, on a les a convaincus et ils ont été très mignons. Sais-tu où est la femme réceptacle, la blonde? J'aimerais qu'on la retrouve assez vite pour sortir d'ici. Je suis pas sûre que ce soit ton logement préféré... Si tu sais quelque chose qu'on doit savoir, c'est le moment de nous le dire. J'aurais aimé te connaître un peu mieux mais la situation ne s'y prête pas, des yakuzas moins mignons peuvent arriver d'une minute à l'autre. Ha et j'allais oublier, je me nomme Ellisande et voici Mélusine, tu peux avoir confiance en nous.


Go to work, get married, have some kids, pay your taxes, pay your bills, watch your TV, follow fashion, act normal, obey the law and repeat after me : I am free.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang : Prêtresse du Serpent
Féminin Taureau Cochon
Souffles : 95
Condamné depuis le : 14/08/2012
Age : 23
Dimension : Multiples
Feuille de personnage : http://schwarzwald.guildjdr.com/t89-mars-shilderick-answald

Feuille de personnage
Santé physique:
6/13  (6/13)
État :: Normal
Santé mentale:
6/11  (6/11)
avatar
Micki
MessageSujet: Re: De sang et de peur.   Ven 28 Sep - 20:07

Le baiser d'Ezis fit résonner comme un écho lointain au fond de l'âme de Mizuki et subitement, elle perdit totalement le contrôle qu'elle maintenait sur ses émotions et fondit en larmes dans les bras de son amant. Elle se sentait à la fois perdue et désespérément heureuse. Ezis la serrait contre lui et rien au monde n'aurait pu faire réagir Mizuki tant ces retrouvailles l'avaient chamboulée. L'explosion, le yakuza, le meurtre qu'elle avait commis de sang froid, la fuite, les brûlures, la souffrance, les girafes, les égouts, Eiko. Dans les bras d'Ezis, Mizuki reprenait lentement contact avec ce qui lui restait de mortalité. Elle ne leva la tête que lorsqu'elle sentit un des bras d'Ezis se décoller de sa taille pour saisir au vol et d'une main le poignard et le Desert Eagle. Le brun s'était momentanément détourné d'elle pour parler à Ellisande. Avec une douceur telle qu'on aurait pu penser qu'Ezis était fait de cristal, elle glissa une main brûlante de larmes contre la joue de son amant, la passant doucement sur sa tempe blessée pour finir par la perdre dans ses cheveux d'ébène. Tout aussi délicatement, elle lui fit tourner la tête vers elle et joignit ses lèvres aux siennes, chastement. La chaleur des lèvres d'Ezis lui arracha encore quelques sanglots désordonnés et elle se blottit à nouveau contre lui, murmurant tout bas:
- Il faut trouver un moyen d'atteindre la bibliothèque, peut-être en passant par les égouts... Je sais pas... Je sais plus... Ezis, ajouta-t-elle encore plus bas, je t'aime.


"Donner au corps le privilège de l'esprit, c'est accepter d'être l'animal que l'homme a toujours rêvé d'être."

Shilderick Answald

Lola

*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Entité Maîtresse
Rang : Dieu
Masculin Balance Coq
Souffles : 373
Condamné depuis le : 26/07/2012
Age : 25
Dimension : Incarnare
Localisation : Inconnue

Feuille de personnage
Santé physique:
666/999  (666/999)
État :: Absolu
Santé mentale:
777/888  (777/888)
avatar
Lord Érèbe
MessageSujet: Re: De sang et de peur.   Ven 28 Sep - 21:06


Ezis consola tendrement Mizuki. Se penchant à son oreille, inaudible pour tout autre que Mizuki, il murmura :
- Moi aussi, je t'aime.
Il la serra encore quelques instants, tentant d'arracher au monde une parcelle de douceur. Puis il se recula et lui dit avec un sourire moqueur :
- J'aime bien ta nouvelle tenue ! C'est un beau serpent.
Il caressa le museau de Hakôn et se tourna vers Ellisande et Mélusine.
- Enchanté, mesdemoiselles, dit-il avec une révérence enjouée témoignant de sa joie à retrouver sa compagne et rencontrer ces nouveaux camarades.
Il ne comprenait pas tout et hésita un instant en remarquant la présence de la fantôme, mais cette dernière lui envoya des ondes apaisantes et il su dès lors qu'il n'avait pas à la craindre. Les yakuzas restaient pantois, complètement largués.
Le sas du couloir coulissa dans un chuintement vif, révélant six hommes vêtus de costumes sombres sur chemises blanches, cravate noir et sobre, cheveux soigneusement lissés. Ils avaient presque tous les mains dans les poches, l'air un peu blasé, froid, et surtout cruel, glacialement détaché. Absolument rien à voir avec les gigolos qui avaient aidé les jeunes femmes. L'un d'eux portait une cravate rouge, probable signe de pouvoir, et était chauve. Au moment où le sas s'ouvrait, Ezis poussa Ellisande et Mizuki sur le côté, leur évitant une mort certaine. Les nouveaux arrivants sortirent en effet de leurs poches leurs énormes flingues et descendirent sans état d'âme les quatre recrues inefficaces. Les échos des coups de feu résonnèrent avec fracas dans les tunnels de la caverne et le sang gicla de tous côtés en quelques secondes, sans que les victimes n'aient aucune chance. Dans l'angle du couloir, plaqués contre un mur de pierre humide, se tenaient Ezis, Mizuki et Ellisande, tandis que Mélusine flottait à côté d'eux. Les yakuzas restaient dans le couloir, à couvert eux aussi. L'un d'eux cria.
- Hahaha ! C'est bien joué, corrompre ces cloportes... Mais je sais voir quand une kalachnikov est dénuée de chargeur, imbéciles... Cette grotte sera votre tombe !
Il avait probablement épié le groupe via une caméra lorsqu'ils arrivaient par le couloir, remarquant les mitrailleuses déchargées.
Juste après cette déclaration, le petit groupe pu entendre les bruits de pas de de yakuzas qui sortaient, et comme ils ne les virent pas, c'est qu'ils devaient avoir tournés de l'autre côté du couloir... Ezis chuchota :
- Si la situation tourne mal, nous devrions longer ce mur et nous enfuir dans l'ombre, il doit bien y avoir une sortie quelque part...




Son verdict est toujours coupable, sa sentence est toujours la mort.
*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Novice
Rang : Survivante
Féminin Sagittaire Cochon
Souffles : 69
Condamné depuis le : 19/08/2012
Age : 23
Localisation : Un endroit merveilleux... SVVCQJVD

Feuille de personnage
Santé physique:
12/12  (12/12)
État :: Normal
Santé mentale:
8/12  (8/12)
avatar
Oona
MessageSujet: Re: De sang et de peur.   Sam 29 Sep - 8:17

Ellisande sursauta à la venue plutôt brutale des yakuzas. Aucun doute, ceux-là étaient sans pitié. Quel dommage qu'ils ne soient que des chiens à la solde d'Azazel. Ils aurait pensé qu'ils avaient plus de jugeote tout de même. En plus, Ellisande était très intéressée par ces hommes ... jusqu'à ce que l'un d'entre eux ouvre la bouche. Imbéciles?! Comment ça! Avant de se coller à la paroi, l'allemande jeta un oeil au yakuza qui leur avait parlé. Celui-là, elle le retenait avec ses menaces à la con. A côté de Sukumo, il croyait vraiment lui faire peur? Il allait voir ce qu'ils avaient dans le ventre les imbéciles, non mais!

Ellisande regarda Mélusine qui flottait paisiblement près d'eux dans sa lueur bleue familière. Peut-être y avait-il une sortie quelque part... Non, c'était stupide, ils étaient dans une geôle quand même, elle n'avait qu'à espéré que tout ceci était un rêve tant qu'elle y était... De toute manière, il fallait retrouver la blonde. Ellisande espéra que s'il y avait confrontation avec les yakuzas, il n'y aurait pas de morts car elle en avait plus qu'assez, du sang, des corps rigides, des spectacle d'horreur, des crânes fracassés, des hommes éventrés. Elle se reprit, elle n'avait pas le choix alors il fallait s'y résoudre.

Rapidement, Ellisande chuchota à l'oreille de Mizuki les informations qu'elle possédait sur Astaroth, le prêtre, la tour des médias et Cie. Au moins, si elle mourrait, quelqu'un aurait aussi les clés en main pour sauver Rosenfeld de ce mal rongeant.

Elle examina la situation et des tas d'idées plus stupides les unes que les autres lui vinrent en tête comme tenter de communiquer avec eux, c'était inutile, ils les descendraient dès qu'il les verraient. Ellisande se frotta les tempes... Ses plans ne marchaient jamais, il fallait l'avouer...

La jeune femme regarda Mizuki et lui fit part des idées farfelues qu'elle avait eu en souriant. Elle ne se sentait aucunement stressée par la situation. Elle se sentait d'humeur joyeuse, enfantine. Mais qu'est-ce qui lui prenait? Étais-ce la tension accumulée depuis le début qui la rendait maboule?


Go to work, get married, have some kids, pay your taxes, pay your bills, watch your TV, follow fashion, act normal, obey the law and repeat after me : I am free.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang : Prêtresse du Serpent
Féminin Taureau Cochon
Souffles : 95
Condamné depuis le : 14/08/2012
Age : 23
Dimension : Multiples
Feuille de personnage : http://schwarzwald.guildjdr.com/t89-mars-shilderick-answald

Feuille de personnage
Santé physique:
6/13  (6/13)
État :: Normal
Santé mentale:
6/11  (6/11)
avatar
Micki
MessageSujet: Re: De sang et de peur.   Sam 29 Sep - 18:22

Mizuki plaqua son dos contre le mur, retenant son souffle. Le réflexe d'Ezis leur avait sauvé la vie, cela ne faisait aucun doute. La mécanique bien huilée de son cerveau, qui avait brusquement repris contact avec la réalité devant l'urgence de la situation, tournait maintenant à pleine vitesse. Solution. Heureusement pour elle, les perceptions d'Hâkon dans cet endroit clos étaient monstrueusement précises. Elle loua son Dieu de lui avoir accordé pareil bénédiction et se fia aux sensations que lui transmettait son compagnon à écailles. Le serpent ne semblait pas nerveux. Il était confiant, calme, ondulait bien sagement sur les courbes de sa maîtresse, tendant parfois un museau curieux vers Mélusine. Mizuki plaqua sa main contre la bouche d'Ellisande alors qu'elle se mettait à parler, lui intimant le silence. Se faire repérer était la dernière chose à faire. Silencieusement, le petit groupe se glissa dans l'ombre, à l'abri, pour l'instant. Ezis avait raison, il devait y avoir une sortie quelque part. Elle serra les dents et ferma les yeux, laissant les sens d'Hâkon envahir son être.

[Mizuki utilise la perception d'Hâkon pour sentir les mouvements des yakuzas, et grâce à la répercussion des sons contre les parois, pour trouver une éventuelle sortie. Si les yakuzas les repèrent et passent à l'attaque, elle demandera à Ellisande d'utiliser son pouvoir.]


"Donner au corps le privilège de l'esprit, c'est accepter d'être l'animal que l'homme a toujours rêvé d'être."

Shilderick Answald

Lola

*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Entité Maîtresse
Rang : Dieu
Masculin Balance Coq
Souffles : 373
Condamné depuis le : 26/07/2012
Age : 25
Dimension : Incarnare
Localisation : Inconnue

Feuille de personnage
Santé physique:
666/999  (666/999)
État :: Absolu
Santé mentale:
777/888  (777/888)
avatar
Lord Érèbe
MessageSujet: Re: De sang et de peur.   Lun 1 Oct - 18:24


Mizuki percevait, à deux cent mètres dans le mur contre lequel ils s'appuyaient, un tunnel qui s'étendait loin, trop loin pour que ses sens puissent en atteindre le bout malgré l'écho de la voix du yakuza. Un petit "clic" significatif se fit entendre, les yakuzas venaient de lancer une grenade. Mizuki n'eut que le temps d'inciter Ellisande à user de son don et celle-ci peut parvenir à l'utiliser une seconde avant l'explosion.

[Si Ellisande utilise son don, elle peut activer son don et faire ce qu'elle veut pendant que les autres seront immobilisés, mais ne pas oublier le danger pour le coeur. ]


Son verdict est toujours coupable, sa sentence est toujours la mort.
*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Novice
Rang : Survivante
Féminin Sagittaire Cochon
Souffles : 69
Condamné depuis le : 19/08/2012
Age : 23
Localisation : Un endroit merveilleux... SVVCQJVD

Feuille de personnage
Santé physique:
12/12  (12/12)
État :: Normal
Santé mentale:
8/12  (8/12)
avatar
Oona
MessageSujet: Re: De sang et de peur.   Lun 1 Oct - 19:18

Le cœur d'Ellisande émit un dernier sursaut avant de s'immobiliser. Elle avait activé son don sans même s'en rendre compte comme machinalement. Il fallait qu'elle fasse vite.

L'allemande se précipita sur la grenade qu'elle jeta dans le sas d'où étaient sortis les yakuzas. Puis difficilement, la jeune femme tira un à un les deux japonais vers le sas dont elle ferma la porte.
Ellisande eut à peine le temps de faire quelques pas titubans vers ses compagnons qu'elle relacha son pouvoir en s'effondrant au sol, la vue brouillée et la vie écarlate parcourant à nouveau son corps joyeusement sous les pulsations de son cœur.

Elle sentit une déflagration faire vibrer le sol et sentit quelques secondes après Mizuki qui la remettait debout. Reprenant lentement ses esprits, Ellisande sourit faiblement à la prêtresse. Ils ne s'en sortaient pas si mal finalement...

L'allemande interrogea Mizuki du regard, peut-être avait-elle une idée sur la marche à suivre maintenant qu'ils n'avaient plus les yakuzas sur le dos? Ezis avait assuré qu'il y aurais une sortie. Ellisande suivra les actions de Mizuki si elle les emmènent au tunnel ou pas.


Go to work, get married, have some kids, pay your taxes, pay your bills, watch your TV, follow fashion, act normal, obey the law and repeat after me : I am free.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang : Prêtresse du Serpent
Féminin Taureau Cochon
Souffles : 95
Condamné depuis le : 14/08/2012
Age : 23
Dimension : Multiples
Feuille de personnage : http://schwarzwald.guildjdr.com/t89-mars-shilderick-answald

Feuille de personnage
Santé physique:
6/13  (6/13)
État :: Normal
Santé mentale:
6/11  (6/11)
avatar
Micki
MessageSujet: Re: De sang et de peur.   Mar 2 Oct - 15:17

Le temps d'un battement de paupière et la grenade avait brusquement changé de direction, leur laissant le champs libre. Mizuki jeta un coup d’œil analytique à Ellisande. Cette dernière, à bout de souffle, lui lança un regard épuisé et la japonaise la releva avec facilité. Sans un mot, et avec une souplesse qui n'avait rien d'humain, elle entraina vivement ses amis vers la cavité qu'elle présentait non loin. Elle s'y engouffra sans un regard en arrière. Elle avait déjà vu ça quelque part... Une histoire qu'elle avait lu dans un lointain souvenir... Mais dont elle préférait ne pas se rappeler la fin. Hâkon lui mordilla brièvement la nuque en signe d'affection. Notant la respiration toujours difficile d'Ellisande, elle posa délicatement sa main sur le ventre de la jeune femme, l'obligeant plus ou moins à respirer de façon abdominale, lui permettant de récupérer un peu ses forces. Le petit groupe avançait somme toute assez rapidement et plutôt silencieusement. Mizuki lia sa main à celle d'Ezis, le bonheur de l'avoir -enfin- retrouvé surplombant tout le reste. Ils rasaient les murs, ombres parmi les ombres. Mizuki se fit la réflexion qu'un tunnel comme celui-ci les mettaient en position de faiblesse, offrant aux yakuzas un angle de tir délimité, mais elle se consola en invoquant l'argument de la distance. Un sourire aux dents un peu trop pointues fleurit sur son visage quand elle effleura son pistolet mitrailleur. L'avantage valait aussi pour elle après tout. Elle en avait tué un. Elle pouvait recommencer.


"Donner au corps le privilège de l'esprit, c'est accepter d'être l'animal que l'homme a toujours rêvé d'être."

Shilderick Answald

Lola

*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: De sang et de peur.   

Revenir en haut Aller en bas
 

De sang et de peur.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Don de sang
» création de sang
» PAS DE FAUX RHUM , SANG , KAKA , KOK .......
» Il ne faut pas boire de sang.
» Qu'est-ce qui vous fait si peur dans le Hierophant?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Schwarzwald Forum RPG :: La Cité de Rosenfeld :: Les Rues & Les Lieux Mineurs-