Schwarzwald Forum RPG
CE FORUM RPG EST INTERDIT AUX MOINS DE 18 ANS.
Une certaine maturité est nécessaire pour appréhender les thèmes traités avec assez de recul.
De plus, certains propos fictifs ont une nature violente ou érotique.
Toutes les choses décrites demeurent du domaine de la fiction et n'engagent en aucun cas les opinions des auteurs.
Âmes sensibles s'abstenir.

Maintenant que vous êtes prévenu, si vous décidez quand même de lire ce forum, cela n'engage que vous et nous déclinons toute responsabilité concernant un heurt potentiel de votre sensibilité.


« Les crucifiés chantent et leur choeur me met en joie ; regardez tous ces rouages mû par une seule volonté, un seul but. Ne plus souffrir. Et pourtant, si leurs voix se cassaient, ils seraient exemptés.»
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
...Invité, your mind is lost.
Loading...
Loading...
Loading...

Partagez | 
 

 Prologue - La Cheminée [Equipe 1]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Entité Maîtresse
Rang : Dieu
Masculin Balance Coq
Souffles : 373
Condamné depuis le : 26/07/2012
Age : 25
Dimension : Incarnare
Localisation : Inconnue

Feuille de personnage
Santé physique:
666/999  (666/999)
État :: Absolu
Santé mentale:
777/888  (777/888)
Lord Érèbe
Lord Érèbe
MessageSujet: Prologue - La Cheminée [Equipe 1]   Ven 17 Aoû - 7:47

Vous vous êtes endormis et avez passé la Porte des Cauchemars, dont l'épitaphe vous trône en tête comme le refrain d'une chanson sinistre. Vous vous éveillez dans une petite maison semblable à un chalet. Vous êtes entouré de nombreuses personnes que vous ne connaissez pas. Il y a une grande table en bois au milieu du salon, les murs sont en pierre, il y a une dizaine de portes, aucun meubles, le sol est un parquet de bois ciré. Au fond, une grande cheminée ornée d'un crâne humain, affreusement souriant. Vous ne savez pas comment êtes-vous arrivé ici, vous ne vous souvenez de rien. Quelque chose vous dit qu'il faut vraiment que vous fassiez connaissance avec les autres personnes présentes lorsque vous remarquez à votre droite, la personne la plus chère à votre cœur. Elle est sereine. Un peu trop, comme droguée. Elle ne semble pas avoir conscience d'être là. Il règne un profond silence, brisé de temps à autre par le feu qui crépite dans la grande cheminée. Dehors, il fait nuit.

[Aucun souvenir. Vous vous souvenez de votre vie telle qu'elle est dans votre RP. Votre mémoire est trouble quant à ce que vous faites dans ce chalet mais cela ne vous semble pas anormal. La personne qui vous est la plus chère en RP est à vos côtés, qu'elle soit morte, vivante ou éloignée dans le monde réel. Vous croyez être dans le monde réel. ]


Son verdict est toujours coupable, sa sentence est toujours la mort.
*


Dernière édition par Le Marionnettiste le Lun 20 Aoû - 22:02, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang : Guerrier des décombres
Masculin Poissons Coq
Souffles : 117
Condamné depuis le : 06/08/2012
Age : 26
Dimension : Angoisse nocturne
Localisation : Dans le monde de mon esprit
Feuille de personnage : écouter et sentir les voix de l'univers

Feuille de personnage
Santé physique:
9/15  (9/15)
État :: Normal
Santé mentale:
4/8  (4/8)
Kurayami Mezame
Kurayami Mezame
MessageSujet: Le reveil   Dim 19 Aoû - 5:53

Kurayami ouvrit les yeux, il ne sut comment et pourquoi il se trouvait dans cette pièce, mais un sentiment étrange de familiarité avec son environnement ne cesser de tourner dans son esprit. . . . Une envie lui prit soudainement: Kéciline ! Il voulut de tout son cœur être avec elle, la regarder, lui parler, la toucher.
Il tourna la tête et, par il ne sait quel miracle, elle était présente avec lui. Quelle beauté, quelle élégance ! Jamais il ne vit une femme aussi belle avec un regard aussi déterminé. Cette femme tenait une grande importance dans sa vie et dans son passé car, outre le fait qu'elle lui avait sauvé la vie, elle était la cause de sa décision de venir à Rosenfeld et de se battre pour la liberté. Sa joie atteignit son paroxysme, ainsi que son excitation sexuelle, mais un bruit venant de derrière lui détourna son attention : une autre personne. Une jeune femme, plus jeune de quelques années, 16 il dirait: pas très grande, fine de taille, très mignonne avec son nez fin et ses très long cheveux pâle, il dirait même quelle est belle car il ne pût s'empêcher de lâcher un :
-WOW !
Suite à cette charmante vision, son excitation sexuelle explosa les sommets, il crut être en plein rêve. Mais un bruit derrière la jeune inconnue indiqua la présence d'une quatrième personne dont il ne connaissait ni le physique et ni le nom. . . . .


Il n'y a qu'une seule certitude dans la vie : la mort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Novice
Rang : Survivante
Souffles : 72
Condamné depuis le : 04/08/2012

Feuille de personnage
Santé physique:
8/12  (8/12)
État :: Normal
Santé mentale:
8/10  (8/10)
Felicity Mornberg
Felicity Mornberg
MessageSujet: Re: Prologue - La Cheminée [Equipe 1]   Dim 19 Aoû - 12:14

Felicity ouvre les yeux, se rendant compte qu'elle est dans un lieu qu'elle ne connait pas et qu'elle n'a jamais visité. Qu'est ce qu'elle fait là? Bonne question! De quel manière la blonde a finit ici? Bonne question si ce n'est que tout est flou dans sa tête!

Elle se masse les yeux avant de se rendre compte que son frère Isaac se tient à côté d'elle, en bonne santé qui plus est. Il lui ont donné quoi à l'infirmerie pour qu'il soit indemne comme ça? Surement quelque chose de fort car il semble être un peu dans le gaz. Non ici il y a quelques choses qui cloche... Un rêve? Ou à moins que toute cette histoire d'invasion de Malades soit elle aussi un rêve. A trop réfléchir Felicity en aura mal au crâne. Depuis quelques temps il est bien difficile de différencier le réel de l'irréel et après s'être pincer, tout cela semble être réel et accessoirement elle n'a pas envie de tester la mort pour voir si à la fin il y a un "continue" en dessous du "game over".

Après avoir masser ses yeux, c'est au tour des arcades de se faire masser.

-On est où ici...

Après tout ils sont quatre à être dans la pièce dont deux autres personnes et pas des moindres. Une ritter qu'elle a déjà vu à la télé mais dont elle n'est pas trop sûr de l'identité et une sorte de samouraï. Ils en savent surement plus qu'Isaac et elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang : Citoyen de Rosenfeld
Masculin Souffles : 11
Condamné depuis le : 27/07/2012

Feuille de personnage
Santé physique:
11/14  (11/14)
État :: Normal
Santé mentale:
14/14  (14/14)
Mault Leguron
Mault Leguron
MessageSujet: Rève d'enfance.   Lun 20 Aoû - 22:21

Mault ouvrit les yeux, à peine étonné par ce qu'il voyait. Des gens d'une allure particulière, une pièce... pas si étrange que ca. Impossible de se souvenir ce qui venait de se passer, mais cela a peu d'importance. En effet, il vit deux petits miroirs verts, fins et délicats, sur sa droite.

Maman... Tu es la!

Sur le visage habituellement legerement rude et imperturbable du bucheron perlait maintenant des larmes. Tristesse, satisfaction, beaucoup de sentiments troubles et innocents. Il voulait la tenir contre lui, s'enfouir la tête entre ses fins cheveux satains, sentir cette odeur de fleurs qui lui avait été retirée trop tôt.

Mault se pencha, et serra sa mère contre lui, fort mais avec un peu de retenue. Il était un homme fort maintenant, il lui fallait prendre soin de ce don, de ce passé souriant et chaud de vie.


Maman... Ou étais-tu tout ce temps... J'avais tant besoin de toi...


Tentez d'opposer votre réalité à la mienne. C'est en toute logique que votre monde s'effondrera en bribes illusoires.
Hannibal "SmoKKinG" Sniper
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Entité Maîtresse
Rang : Dieu
Masculin Balance Coq
Souffles : 373
Condamné depuis le : 26/07/2012
Age : 25
Dimension : Incarnare
Localisation : Inconnue

Feuille de personnage
Santé physique:
666/999  (666/999)
État :: Absolu
Santé mentale:
777/888  (777/888)
Lord Érèbe
Lord Érèbe
MessageSujet: Re: Prologue - La Cheminée [Equipe 1]   Lun 20 Aoû - 22:44

[Ordre des posts : Kurayami, Felicity, Mault. Vous pouvez changer si vous voulez mais dites-le moi.]

Kéciline, Isaac et Kanade ne réagirent pas. En revanche, le crâne de la cheminée éclata de rire bruyamment, bruit de gorge fortement méprisant.
- Ah, vous voilà réveillés.
Immédiatement, Kéciline, Isaac et Kanade disparurent. Trois écrans de télévisions géants s'allumèrent sur un mur, montrant chacun un disparu. Les malheureux souriaient, le regard dans le vide, ils semblaient vraiment inconscients de leur situation. Chacun d'eux était attaché dans des machines toutes plus complexes les unes que les autres, faites de pics, de crochets et autres couteaux parfaitement aiguisés, mêlés à des barres d'acier noires et à de nombreux rouages. Soudainement, ils semblèrent retrouver la conscience, paniquant. Avant qu'ils ne puissent libérer une parole, ils furent bâillonnés et parfaitement immobilisés. Le crâne repris de plus belle, riant devant les yeux agités, pris de panique, ne comprenant pas ce qui leur arrivait.
- Vous allez devoir récupérer trois clés. Il y a des règles mais vous devrez les découvrir vous-même. Tout manquement à la règle entraînera le châtiment de l'être aimé. Si vous parvenez à ramener les trois clés, et seulement si les trois sont réunies ici même, votre être cher sera libéré et peut-être soigné, à condition qu'il ne soit pas mort. Toutes les blessures ne seront pas guéries.
Le crâne laissa flotter un instant de silence.
- A partir du moment où le sang coulera, vous n'aurez que cinq secondes pour sortir de cette pièce.
Les trois convives virent alors quelque chose de douloureux. De très douloureux. En gros plan, sur chacun des trois écrans, la main de Kéciline, d'Isaac et de Kanade. Un sécateur avance, attrape le petit doigt entre ses lames. Et coupe. Le malheureux doigt chute pitoyablement, le sang se répand sur le petit panneau de fer et chacune des victimes tremble de douleur, fermant les yeux, laissant couler des larmes de souffrance, hurlant à travers le bâillon.
Un compte à rebours résonne dans le crâne de chacun des malheureux convives.



Son verdict est toujours coupable, sa sentence est toujours la mort.
*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang : Guerrier des décombres
Masculin Poissons Coq
Souffles : 117
Condamné depuis le : 06/08/2012
Age : 26
Dimension : Angoisse nocturne
Localisation : Dans le monde de mon esprit
Feuille de personnage : écouter et sentir les voix de l'univers

Feuille de personnage
Santé physique:
9/15  (9/15)
État :: Normal
Santé mentale:
4/8  (4/8)
Kurayami Mezame
Kurayami Mezame
MessageSujet: Re: Prologue - La Cheminée [Equipe 1]   Lun 20 Aoû - 23:28

La vue de la scène de mutilation de Keciline lui était presque insoutenable, de plus les deux autres personnes dont il ignorait l’identité ont subis eux aussi cette torture. Il eut le sentiment que ces deux autres personnes étaient des êtres chers aux gens présent dans la pièce. Il ne put s’empêcher de ressentir de l’empathie pour eux, mais très vite une chose qu’il ne put nommer, si ce n’est fureur ou haine, se déchaina au fond de lui. Le crâne lui inspira une haine sans limite, meurtrière, mais il reprit vite ses esprits car ils n’eurent que cinq secondes pour ce décidé de la porte à prendre ensemble. Il jeta un très rapide coup d’œil sur toutes les portes et se tourna vers les deux autres personnes:
--Prenons la troisième porte !
L’avenir de Kéciline et de leurs proches sont désormais sous la responsabilité de la jeune fille et du géant.


Il n'y a qu'une seule certitude dans la vie : la mort


Dernière édition par Kurayami Mezame le Lun 20 Aoû - 23:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Entité Maîtresse
Rang : Dieu
Masculin Balance Coq
Souffles : 373
Condamné depuis le : 26/07/2012
Age : 25
Dimension : Incarnare
Localisation : Inconnue

Feuille de personnage
Santé physique:
666/999  (666/999)
État :: Absolu
Santé mentale:
777/888  (777/888)
Lord Érèbe
Lord Érèbe
MessageSujet: Re: Prologue - La Cheminée [Equipe 1]   Lun 20 Aoû - 23:49

Kurayami, j'espère que le temps que tu parles les autres sont déjà parti. Ton blabla et ton coup d'oeil, comme je l'ai calculé grâce à toi en guise de cobaye, durent 8,537 secondes. Je suis clément, tu peux éditer. Mais c'est l'unique et seule chance du genre.

"Il est clair que nous sommes obligés de prendre une décision immédiate"
Spoiler:
 


Son verdict est toujours coupable, sa sentence est toujours la mort.
*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Novice
Rang : Survivante
Souffles : 72
Condamné depuis le : 04/08/2012

Feuille de personnage
Santé physique:
8/12  (8/12)
État :: Normal
Santé mentale:
8/10  (8/10)
Felicity Mornberg
Felicity Mornberg
MessageSujet: Re: Prologue - La Cheminée [Equipe 1]   Mar 21 Aoû - 0:03

La réaction de Felicity sera surement la même que les autres: la panique et la peur de voir son proche souffrir. Déjà que la dernière fois qu'elle a vu son frère il était en piteux état et... Attends ce n'est pas logique? Assez réfléchi, les choses logiques ici ne semblent pas d'actualité puisqu'on nage en plein cauchemar! La situation est illogique. La salle est illogique. TOUT est illogique! Mais voilà TOUT est réel. Par contre Felicity serait curieuse de savoir le nom de la drogue parce que visiblement, ça n'a pas l'air d'être la merde que l'on trouve à chaque coin de rue!

Le samouraï a bien fait de crier et montrer la troisième porte car Felicity s'apprêtait à foncer sur la deuxième, la plus proche selon elle. Elle suivra le samouräi sans discuter en se précipitant vers cette dernière.


-Da-D'accord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang : Citoyen de Rosenfeld
Masculin Souffles : 11
Condamné depuis le : 27/07/2012

Feuille de personnage
Santé physique:
11/14  (11/14)
État :: Normal
Santé mentale:
14/14  (14/14)
Mault Leguron
Mault Leguron
MessageSujet: Perte et course   Mar 21 Aoû - 0:10

Cette senteur... Cette douceur, ce réconfort... Disparus.

Les bras de Mault étreignaient maintenant le vide, le même air plein de vide dont sa bouche se gorgeait, au fur et à mesure qu'elle s'agrandissait en regardant la telé. Il ouvrit tellement grand sa bouche, d'hebetement, qu'elle claqua au même moment que la télé commis un bruit semblable.

Quelqu'un faisait du mal à sa mère... Un monstre, une charogne, un INCAPABLE!

Deux personnes déja levées s'empressaient de prendre une porte, la troisième. Mault prit à peine le temps de reflechir quand il se leva et se mit à courir dans leur direction, encore moins lorsqu'il attrapa le crane au passage, sans en connaitre la raison.

To be or not to be, la n'est pas la question. Se précipitant derrière la porte, il ne put s'empecher de se poser une question. Quel était ce compte à rebours? Que se passerait-il si il était encore dans la pièce à la fin? Avant que la porte soit refermée, il regarda à l'interieur.
Mais surtout, un pourquoi. Pourquoi l'univers est-il devenu fou, et lui avec? Sa mere ici, sa mere la-bas, sa mère blessée, un crane qui rit, des machines de cauchemar, et tout ca lui semblait logique!

Il serra les dents, et s'essuya le visage d'un revers de manche, pret comme il le pouvait à affronter la suite. Pour lui, pour les autres qui souffraient, et surtout, pour sa mère.


Tentez d'opposer votre réalité à la mienne. C'est en toute logique que votre monde s'effondrera en bribes illusoires.
Hannibal "SmoKKinG" Sniper
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Entité Maîtresse
Rang : Dieu
Masculin Balance Coq
Souffles : 373
Condamné depuis le : 26/07/2012
Age : 25
Dimension : Incarnare
Localisation : Inconnue

Feuille de personnage
Santé physique:
666/999  (666/999)
État :: Absolu
Santé mentale:
777/888  (777/888)
Lord Érèbe
Lord Érèbe
MessageSujet: Re: Prologue - La Cheminée [Equipe 1]   Mar 21 Aoû - 0:28


Le samouraï, la fillette et le bucheron découvrirent une pièce entièrement recouverte de velours, du sol au plafond jusqu'au dos des portes. Au fond, il y avait un individu recroquevillé dans une camisole de force. Pâle et chauve.
Mault, en laissant la porte ouverte, ne remarqua rien de particulier. Le décompte cessa et la pièce qu'ils venaient de quitter restait parfaitement intacte, rien ne changea.
A peine Mault eut-il pris le crâne que celui-ci se mit à chanter dans sa main, et la voix qu'il prit pour chanter résonna dans toute la pièce.

Spoiler:
 

[A moins de parler français, les personnages ne saisissent pas les paroles. ]


Son verdict est toujours coupable, sa sentence est toujours la mort.
*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang : Guerrier des décombres
Masculin Poissons Coq
Souffles : 117
Condamné depuis le : 06/08/2012
Age : 26
Dimension : Angoisse nocturne
Localisation : Dans le monde de mon esprit
Feuille de personnage : écouter et sentir les voix de l'univers

Feuille de personnage
Santé physique:
9/15  (9/15)
État :: Normal
Santé mentale:
4/8  (4/8)
Kurayami Mezame
Kurayami Mezame
MessageSujet: Re: Prologue - La Cheminée [Equipe 1]   Mar 21 Aoû - 17:37

Arriver dans la pièce, Kurayami il remarqua que les deux autres personnes furent avec lui. Dans la précipitation ils avaient choisi de le suivre, mais avaient ils raison de le suivre ? Ne l’ai avait-il pas emmener vers un autres danger encore plus grand ? Il est du genre solitaire et n’eut jamais l’habitude de se battre avec d’autres personnes, l’impression qu’il eut d’eux ? Qu’ils allaient le gênés mais son instinct lui dicta de ne pas être seule. C’est pourquoi il fera des efforts pour travailler ensemble. Il remarqua l’être chauve en camisole au fond de la salle de velours et son niveau de vigilance augmenta. Lorsque tout à coup le crâne se mit à chanter, Kurayami, instinctivement, dégaina à moitié Kusanagi. Quand il se rendit compte que ce fut le crâne qui chanta, il rengaina avec une certaine nervosité. La chanson lui tapa sur le système, de plus il eut l’impression de l’avoir entendu en boucle durant ces derniers jours, il commença à avoir un tic a son œil droit : sa paupière eut des spasmes incontrôlée. . . .
-*qU’iL aRrêTe dE cHaNTé !! . . . . Qu’iL sE tAiT !!!!!*
La bête de fureur rugit et une vague de haine traversa tout son corps pendant un instant, mais il réussit à garder le contrôle. Il ne put s’empêché de jeté un regard de reproche vers le géant pour lui faire comprendre qu’il ne fut pas obliger de prendre ce foutu crâne. Kurayami retourna son attention sur l’homme camisolé, main sur la garde de son sabre.


Il n'y a qu'une seule certitude dans la vie : la mort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Novice
Rang : Survivante
Souffles : 72
Condamné depuis le : 04/08/2012

Feuille de personnage
Santé physique:
8/12  (8/12)
État :: Normal
Santé mentale:
8/10  (8/10)
Felicity Mornberg
Felicity Mornberg
MessageSujet: Re: Prologue - La Cheminée [Equipe 1]   Mar 21 Aoû - 18:52

Mon dieu Felicity était avec un colosse plutôt impressionnant et un taré avec une tendance schizophrène. A savoir pourquoi le premier a pris le crâne, elle ne peut pas vraiment lui en vouloir avec cette action à première illogique puisqu'ici, rien n'est logique. Mais bon vu l'ambiance, il n'y a pas à dire que la musique mettra mal à l'aise Felicity. Le samouraï prendra de vitesse l'étudiante mais en montrant une personnalité plutôt superflu et assez violente.

-Euh... Oui, même si je ne comprends pas la langue, la musique est assez... Déstabilisante.

Felicity regarda bien la pièce. A défaut de ne pas avoir grand choses d'interessant, elle s'interessera à la source lumineuse. Si il y a bien un chandelier avec une bougie, elle le prendra. La salle n'est pas spécialement mal éclairé mais qui dit que les autres le seront tout autant? De plus, c'est peu être le seul membre pas tailler pour le combat si jamais les choses tournent au vinaigre alors autant qu'elle soit d'une certaine aide.

L'étudiante, avec sa source de lumière (si bien sûr elle a), s'approchera d'un pas prudent de l'homme avec la camisole. Si la chose ou l'organisateur l'a mis là, c'est qu'il y a une raison. Car jusque là, rien ne semble avoir été laisser au hasard.


-Euh... Bonjour. Vous savez où on est exactement?

Elle ravala sa salive comme elle en a si l'habitude. Elle prendra les autres un peu de vitesse en posant la question. Car le samouraï ou le barbu y viendront prochainement... Et ses deux là seraient capable de distribuer quelques baffes pour une clef... Et ils n'auront pas forcément tord!

-Et euh... Vous n'auriez pas vu une clef ou ce genre de chose?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang : Citoyen de Rosenfeld
Masculin Souffles : 11
Condamné depuis le : 27/07/2012

Feuille de personnage
Santé physique:
11/14  (11/14)
État :: Normal
Santé mentale:
14/14  (14/14)
Mault Leguron
Mault Leguron
MessageSujet: L'homme et l'humain.   Mar 21 Aoû - 21:17

Rien ne s'était passé... Normal, après tout. Pourquoi expliquer le monde? Ce qui était la maintenant, c'était son père. Ou tout du moin l'une des rares choses dont il se souvenait: quelques mots de sa langue. Le francais, que Mault ne pouvait parler ou vraiment comprendre, mais dont il se souvenait l'audition.

Etrangement, il se rappela quelque-chose. Sa mère se faisait surnommer le pic-vert, mais son père l'appelait la Piaf. Il n'avait jamais su pourquoi, ni pourquoi il s'en souvenait maintenant.

Ensuite, il y avait les deux compagnons d'infortune, l'une jeune et apeurée, l'autre dont la peur prenait un sens malsain. Il sentait la peur, mais surtout la colère. Maintenant une chose était sure. Les autres personnes autrefois présentes avaient pris d'autres chemins, et n'avaient plus à être pris en compte.

De plus, ressortant de sa bulle, le bucheron remarqua un détail. Les deux qui l'accompagnaient avaient l'air aussi choqués que lui, certainement en rapport avec les abominations qu'ils avaient vus. Peut-être même que ces personnes étaient de leur famille, tout comme pour lui...

Et finalement, il y avait le présent. Une seule voie, une porte fermée, ne serait-ce qu'en apparences, et surtout, cet homme, ou ce qui en avait l'apparence. Aussi détruit que l'est un miroir après un coup, il n'était apparement plus que fragments.


Que fais-tu ici et surtout... Connais-tu la raclure qui fait du mal à ma m... à ces gens?


Tentez d'opposer votre réalité à la mienne. C'est en toute logique que votre monde s'effondrera en bribes illusoires.
Hannibal "SmoKKinG" Sniper
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Entité Maîtresse
Rang : Dieu
Masculin Balance Coq
Souffles : 373
Condamné depuis le : 26/07/2012
Age : 25
Dimension : Incarnare
Localisation : Inconnue

Feuille de personnage
Santé physique:
666/999  (666/999)
État :: Absolu
Santé mentale:
777/888  (777/888)
Lord Érèbe
Lord Érèbe
MessageSujet: Re: Prologue - La Cheminée [Equipe 1]   Mar 21 Aoû - 21:47


L'être maladif releva sa tête vers les jeunes gens à l'instant où le crâne eut fini sa chanson.
- La clé est dans ma camisole. Oui.. Oui. La clé. Dans la camisole. Aha.

Un bruit de galop retentit sur un chemin de cailloux, il venait de l'arrière. Dans le mur capitonné, une porte s'était ouverte, dévoilant un jardin tranché en deux par un sentier. Un cheval fonçait droit sur eux. Il était monté par un squelette sans tête, un doigt brandit sur eux.


Son verdict est toujours coupable, sa sentence est toujours la mort.
*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang : Guerrier des décombres
Masculin Poissons Coq
Souffles : 117
Condamné depuis le : 06/08/2012
Age : 26
Dimension : Angoisse nocturne
Localisation : Dans le monde de mon esprit
Feuille de personnage : écouter et sentir les voix de l'univers

Feuille de personnage
Santé physique:
9/15  (9/15)
État :: Normal
Santé mentale:
4/8  (4/8)
Kurayami Mezame
Kurayami Mezame
MessageSujet: Re: Prologue - La Cheminée [Equipe 1]   Mar 21 Aoû - 22:47

A la vus du cavalier sans tête, Kurayami crut que quelqu’un leur joua une mauvaise farce :
-Non mais c’est une blague ou quoi ?!
Il dégaina son sabre et s’écarta de la porte pour ne pas être dans le passage du cavalier. Le danger le plus imminent était ce cavalier, même sans tête il était toujours aussi « vivant ». Il se mit en position, prêt au combat. Mais il n’était pas seul, ce qui était une première pour lui. Avec de la chance ils combattront avec lui mais combattre avec d’autres personnes était très différent de combattre seul, cela demande une connaissance de l’autre, une coordination et surtout de la confiance . . . . . mais pour la survie de tous ,il fera des efforts. Kurayami, tena fermement sa position de combat, et jeta un regard a ses compagnons de fortune, demandant d’un regard si ils étaient prêt à coopérés avec lui mais surtout, si ils étaient à se battre tout court.


Il n'y a qu'une seule certitude dans la vie : la mort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Novice
Rang : Survivante
Souffles : 72
Condamné depuis le : 04/08/2012

Feuille de personnage
Santé physique:
8/12  (8/12)
État :: Normal
Santé mentale:
8/10  (8/10)
Felicity Mornberg
Felicity Mornberg
MessageSujet: Re: Prologue - La Cheminée [Equipe 1]   Mar 21 Aoû - 23:09

Felicity maintiendra son arc, près à se battre si le cavalier se montra aggréssif. Hors un squelette n'est pas quelques choses que l'on bat normalement... Peu être en visant le cheval, ça simplifiera le combat du Samouraï car des flèches dans un torse de squelettes n'est pas ce que l'on peut appeler ça de plus efficace. Si il devait charger, c'est donc une flèche qui sera tirer sur lui.

Hors, quelques choses ne tourne pas rond dans ce monde. Telle la légende du cavalier sans tête, ce squelette a besoin d'une tête. Il se servira sur les trois aventuriers. Et pourtant Felicity détendra quelques instants son arc avant de poser la question.


-Toi qui est dans ta camisole, j'imagine que tu rêves de liberté. Faisons un marché: je t'offre la liberté, tu m'offres la clef.

Quel liberté? Le délivrer de sa camisole? Niet surtout pas! Il s'agit tout simplement de livrer la tête à ce cavalier sans tête. Ainsi va le marché, mot par mot, il retrouve sa liberté et le cavalier repart avec son dû et tout le monde y trouve son compte. Malgré tout, cette "liberté", si on peut appeler ça ainsi, n'est pas expliquer de la sorte puisqu'elle mènera à une décapitation.

A défaut de pouvoir décapiter... Felicity n'a pas de lame pour le faire. Soit c'est le samouraï qui devra le faire, soit le cavalier devra le faire après que la jeune ait livré une personne ne rêvant que d'une chose: être libéré de sa condition.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang : Citoyen de Rosenfeld
Masculin Souffles : 11
Condamné depuis le : 27/07/2012

Feuille de personnage
Santé physique:
11/14  (11/14)
État :: Normal
Santé mentale:
14/14  (14/14)
Mault Leguron
Mault Leguron
MessageSujet: Cavalier chanteur   Mar 21 Aoû - 23:31

La situation devait trouver sa logique, il le fallait bien. Et tout à coup, elle parut comme claire à Mault. Il tendit le crane qu'il tenait au cavalier.

Tenez, je vous le donne si vous nous donnez la clef pour passer.

L'homme en camisole était trop dérangeant pour pouvoir être liberé, il allait falloir improviser selon la réaction du cavalier.


Tentez d'opposer votre réalité à la mienne. C'est en toute logique que votre monde s'effondrera en bribes illusoires.
Hannibal "SmoKKinG" Sniper
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Entité Maîtresse
Rang : Dieu
Masculin Balance Coq
Souffles : 373
Condamné depuis le : 26/07/2012
Age : 25
Dimension : Incarnare
Localisation : Inconnue

Feuille de personnage
Santé physique:
666/999  (666/999)
État :: Absolu
Santé mentale:
777/888  (777/888)
Lord Érèbe
Lord Érèbe
MessageSujet: Re: Prologue - La Cheminée [Equipe 1]   Mar 21 Aoû - 23:44


Le Fou hurla de rire.
- Bwahahahahahaha ! Vous n'avez rien compris ! Rien compris aha ! La clé est dans la camisole ! Pas dans ma liberté ! Aha ! Vous êtes débiles ! Bwahahahahaha !
Il continua de rire avec démence.
Le cavalier sans tête s'arrêta devant Mault, son cheval hennissant. Il mit pied à terre. Et, de manière parfaitement incompréhensible, il commença à gesticuler dans tous les sens en face du crâne, qui, lui, se remit à chanter Padam padam.




Son verdict est toujours coupable, sa sentence est toujours la mort.
*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang : Guerrier des décombres
Masculin Poissons Coq
Souffles : 117
Condamné depuis le : 06/08/2012
Age : 26
Dimension : Angoisse nocturne
Localisation : Dans le monde de mon esprit
Feuille de personnage : écouter et sentir les voix de l'univers

Feuille de personnage
Santé physique:
9/15  (9/15)
État :: Normal
Santé mentale:
4/8  (4/8)
Kurayami Mezame
Kurayami Mezame
MessageSujet: Re: Prologue - La Cheminée [Equipe 1]   Mer 22 Aoû - 0:11

Le rire et les insultes du fou l’énerva au plus haut point, mais la danse du cavalier sans tête l’étonnât au plus haut point. Toute logique avait fui cet endroit. Il veut qu’on lui prenne la clef dans sa camisole ?! Très ben qu’il en soit ainsi. Kurayami se rapprocha du fou et pointa sa lame sur son torse : une camisole fut loin de suffire pour arrêté la lame d’un sabre. Il regarda les yeux du fou, il prit un grand risque car la possibilité d’activer un piège fut grande, mais pour Kéciline il ira jusqu’au bout.
-*OUi fAiS-lE. . . .LâChE-tOi . . . cE mOnDe n’A pAs De lOgiQuE .. . . pAs dE MoRaLiTé. . . .PAs dE LiMiTeS. . . .
La scène de torture de Kéciline lui revint en mémoire mais ce flash-back lui rappela les autres victimes ainsi que ceux qui l’accompagnent. Il arrêta son geste et regarda les deux autres, tous les deux absorber par la danse du cavalier, il les interpella :
-Hey ! Si vous n’êtes pas d’accord avec ce que je m’apprête à faire, je vous conseille de le dire maintenant.


Il n'y a qu'une seule certitude dans la vie : la mort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Novice
Rang : Survivante
Souffles : 72
Condamné depuis le : 04/08/2012

Feuille de personnage
Santé physique:
8/12  (8/12)
État :: Normal
Santé mentale:
8/10  (8/10)
Felicity Mornberg
Felicity Mornberg
MessageSujet: Re: Prologue - La Cheminée [Equipe 1]   Mer 22 Aoû - 13:25

C'est plutôt au pays des fous que Felicity est. En tout cas la trouvaille semblait plaire au cavalier c'est déjà une chose. Il manquerait plus Mault lui colle le crane sur les épaules pour que tout le monde heureux et content.

En parlant du fou, si le libérer ne semble guère enchanté Felicity, il avait sur lui une clef. C'est sûr que la décapitation serait moins risqué mais il n'y a plus aucune raison de procédé ainsi. Quoique la logique et la dangerosité n'est pas cela qui manque ici. Elle reculera de quelques pas en tenant son arc.


-Même si on est des crétins pour lui, il a l'air de s'être fait un nouvel ami aujourd'hui. Fait comme bon vous semble, je surveille vos arrières.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang : Citoyen de Rosenfeld
Masculin Souffles : 11
Condamné depuis le : 27/07/2012

Feuille de personnage
Santé physique:
11/14  (11/14)
État :: Normal
Santé mentale:
14/14  (14/14)
Mault Leguron
Mault Leguron
MessageSujet: Folie impromptu   Mer 22 Aoû - 22:25

Ce crane... il était impossible. Tout comme la possibilité même qu'un corps sans tête ni cordes vocales puisse s'exprimer. Maintenant il était sur que si logique il y avait, ce monde était totalement fou. Ceder à cette folie, ne serait-ce que pour les choix semblait raisonnable. Mault chuchota à l'oreille du samuraï:

Ce monde est fou... Le fou doit avoir raison, tue-le. Si le cavalier s'excite, je m'en occupe.

Il allait falloir la jouer au bluff, pour avoir la moindre information sensée de la part d'un crane.

Alors, crane... Quelle est la question à ton avis? Et toi sac d'os, quelle est la réponse?

Mault gardait son masque d'impassibilité. La situation sentait vraiment, vraiment la merde. Meme dans les pires soirées au bar, jamais un moment aussi tendu et imprévisible n'était arrivé. Meme... à l'école.

Posant le crane à terre, il sortit sa tronconneuse, sans la demarrer, pour ne pas alerter les fous indigènes.


Tentez d'opposer votre réalité à la mienne. C'est en toute logique que votre monde s'effondrera en bribes illusoires.
Hannibal "SmoKKinG" Sniper
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Entité Maîtresse
Rang : Dieu
Masculin Balance Coq
Souffles : 373
Condamné depuis le : 26/07/2012
Age : 25
Dimension : Incarnare
Localisation : Inconnue

Feuille de personnage
Santé physique:
666/999  (666/999)
État :: Absolu
Santé mentale:
777/888  (777/888)
Lord Érèbe
Lord Érèbe
MessageSujet: Re: Prologue - La Cheminée [Equipe 1]   Mer 22 Aoû - 22:52


Le crâne et le squelette continuaient leur "dialogue" sans se préoccuper des autres. Peu à peu, les murs semblèrent s'humidifier. Très vite, des tâches de moisissures fleurirent ça et là, le velours devint verdâtre, l'air moisi.
Le crâne commença à brûler la main de Mault. Il avait cessé de chanter et parlait sans dire un mot à son ami squelette, discussion silencieuse et insaisissable. Il brûla si vite que le bucheron n'eut que le temps de le lâcher dans un cri de douleur. Sa main était en sang, la chair à vif.
Le squelette ramassa le crâne et le pris sous son bras, remontant en selle. Il claqua du doigt dans un bruit trop sec et la lumière de la pièce disparu, les murs seulement éclairés par la porte menant sur le jardin. Le squelette monta son cheval et s'en alla, la porte se referma sans que personne n'ai rien pu faire.
Dans le noir complet, le fou hurlait de rire à s'en défoncer la mâchoire.

[Mault : Dans ton profil, à "Etat Onirique" note -3pv. ]


Son verdict est toujours coupable, sa sentence est toujours la mort.
*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rang : Guerrier des décombres
Masculin Poissons Coq
Souffles : 117
Condamné depuis le : 06/08/2012
Age : 26
Dimension : Angoisse nocturne
Localisation : Dans le monde de mon esprit
Feuille de personnage : écouter et sentir les voix de l'univers

Feuille de personnage
Santé physique:
9/15  (9/15)
État :: Normal
Santé mentale:
4/8  (4/8)
Kurayami Mezame
Kurayami Mezame
MessageSujet: Re: Prologue - La Cheminée [Equipe 1]   Mer 22 Aoû - 23:31

La jeune fille lui donna son accord ainsi que le géant, de plus ils s’occupèrent de protégés ses arrières : ce fut vraiment une situation inconnue pour lui. Habituait à se battre seule il ne savait pas si il pouvait leurs faire confiance mais le contexte ne pouvait se permettre ce luxe. Quelque part s’avoir que deux personnes le protègerait, lui conféra un sentiment de bien-être voir de tranquillité. Mais voilà, l’attente fut trop longue et un autre évènement vint nous déstabilisés, le crâne blessa légèrement le géant, le cavalier disparu avec, et la pièce fut plongé dans un noir total. Seule le fou fut là, toujours à rire comme un damné, Kurayami lâcha un bon :
-Eh merde !!
Son envie de le tuer pour récupérer la clef ne diminua pas d’un pouce, il se rappela très clairement de l’endroit où fut le fou, juste au bout de sa lame, il leva son arme et frappa de toute ses force :

dés d'attaque:
Kurayami Mezame a effectué 1 lancé(s) d'un D20 (Image non renseignée.) :
9

dés de dégats:
Kurayami Mezame a effectué 1 lancé(s) d'un D10 (Image non renseignée.) :
1

modif: +1/force et +5/force (avec la drogue)


Il n'y a qu'une seule certitude dans la vie : la mort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Entité Maîtresse
Rang : Dieu
Masculin Balance Coq
Souffles : 373
Condamné depuis le : 26/07/2012
Age : 25
Dimension : Incarnare
Localisation : Inconnue

Feuille de personnage
Santé physique:
666/999  (666/999)
État :: Absolu
Santé mentale:
777/888  (777/888)
Lord Érèbe
Lord Érèbe
MessageSujet: Re: Prologue - La Cheminée [Equipe 1]   Mer 22 Aoû - 23:51


Kurayami sentit d'abord un petit membre se faire couper.
- Aïe ! Mon petit doigt ! HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHahahahahouïe !
Le rire s'arrêta au second coup de sabre qui décapita le fou, sa tête tranchée résonna en cognant le mur. Les trois prisonniers sentirent un jet de liquide chaud les recouvrir de manière disparate.


Son verdict est toujours coupable, sa sentence est toujours la mort.
*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Novice
Rang : Survivante
Souffles : 72
Condamné depuis le : 04/08/2012

Feuille de personnage
Santé physique:
8/12  (8/12)
État :: Normal
Santé mentale:
8/10  (8/10)
Felicity Mornberg
Felicity Mornberg
MessageSujet: Re: Prologue - La Cheminée [Equipe 1]   Jeu 23 Aoû - 0:35

Felicity s'essuira rapidement le visage et ce malgré qu'elle soit aussi loin puisqu'elle est l'archère du groupe. D'ailleurs c'est cela qui la dérangera.

-Dans le noir, je ne sais pas si c'était une bonne idée...

Elle mettra la main dans sa poche pour sortir sa pile électrique... Elle moulinera pour recharger la batterie avant de l'actionner assez rapidement. Ce n'est pas grave, elle pourra toujours mouliner pour mieux éclairé en allant. Ce qui est urgent, c'est une source lumineuse. Même si elle ne peut pas faire grand chose pendant qu'elle alimente et charge la batterie, les deux hommes sont là pour géré la situation si il y a un quelconque problème.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Prologue - La Cheminée [Equipe 1]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Prologue - La Cheminée [Equipe 1]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Equipe de Bloodbowl
» Equipe 4 : Yosuke, Kenji, Youso, Nara
» [Foot en Herbe] Equipe inter-Ligue 1
» Prologue
» Equipe de secours

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Schwarzwald Forum RPG :: Le Monde des Rêves :: Melmothia-